L’avenir des Panyos à débattre

Le Musée technique de Manresa accueille les deuxièmes séminaires techniques autour de l’usine de Panyos, qui traitent des utilisations et de la réhabilitation, avec des architectes, et du financement, avec des dirigeants politiques.

Vendredi dernier, le 25 octobre, le deuxième séminaire technique sur l’usine de Los Panyos s’est tenu au Musée technique de Manresa. Les architectes et les historiens mettent sur la table l’avenir du bâtiment, ses utilisations possibles, ses avantages et ses limites, ainsi que la recherche de financement.

Les journées ont commencé avec un discours de dr. Lluís Virós, qui a permis de contextualiser et de placer tous les participants dans l’usine Miralda, le populaire Panyos.

Les conférences ont eu deux tables rondes, la première, intitulée “Intervention technique dans le patrimoine industriel”, animée par Enric Massana, président de la délégation de la Catalogne centrale du Collège des architectes de Catalogne, sur les utilisations. On a beaucoup parlé de l’inondation de la région, un récif qui, depuis des années, a mis fin au fait de proposer des utilisations dans l’espace. Si tous les orateurs étaient d’accord, c’est dans le besoin de préserver le bâtiment, même sans lui donner d’utilisation particulière. Dans cette table se trouvaient les architectes Lluís Piqué, Clara Casas, Antoni Vilanova, Jordi Rogent et le président d’honneur du TICCIH, Eusebi Casanellas.

Dans la deuxième table, dans l’après-midi, intitulée “Lignes directrices pour la préservation et la gestion du patrimoine industriel”, il a suscité un débat plus intense, car il s’est concentré sur les responsables politiques pour la préservation et la conservation du patrimoine. Modéré par Rosa Serra et formé par Lluís Cerarols, directeur des services territoriaux du département de la culture de la Generalitat de Catalogne, Joan Closa, directeur des services d’équipement, des infrastructures urbaines et du patrimoine architectural de la Diputació de Barcelona, ​​Araceli Esquerra, Conseiller pour la revitalisation des colonies industrielles du Consell Comarcal del Berguedà, David Aaron López, conseiller en urbanisme et Anna Crespo, conseillère pour la culture, toutes deux du conseil municipal de Manresa. On a beaucoup parlé de financement, demandant directement de quelle manière ils existaient et de quelles utilisations. Avec les interventions, il est devenu évident qu’il est essentiel de travailler en réseau et dans son ensemble pour rechercher ce financement, mais pour le moment, les Panyos ne sont pas des priorités, car leur intervention n’est pas urgente, Vous devez travailler, être prêt lorsque l’occasion se présente.

À la fin de la conférence, le maire Valentí Junyent a participé à l’inauguration de l’exposition “Espaces retrouvés. Les nouveaux usages du patrimoine industriel catalan “, puis le conservateur de l’exposition, Ferran Pont, a offert une visite guidée aux participants. L’exposition sera ouverte jusqu’au 15 novembre.

L’exposition Espais Recobrats. Els nous usos del patrimoni industrial català arrivent à Manresa

L’exposition itinérante revendique les valeurs artistique, historique et paysagère de l’architecture industrielle et présente plusieurs exemples de récupération du patrimoine industriel en Catalogne.

L’exposition peut être visitée du 18 octobre au 15 novembre 2019 au Musée de la technique de Manresa (Carretera de Santpedor, 55).

L’exposition a été coproduite par la Fundació Antigues Caixes Catalanes et le mNACTEC et arrive à Manresa avec l’aide de la mairie de Manresa et du Musée Technique de Manresa.

L’exposition “Espais Recobrats. Els nous usos del patrimoni industrial català “explorent la réutilisation du patrimoine industriel qui a eu lieu au cours des dernières décennies en Catalogne. Il s’agit d’un projet de l’architecte Ferran Pont et de la photographe Teresa Llordés. Il a été coproduit par la Fundació Antigues Caixes Catalanes et le mNACTEC (Musée de la culture et de la technique de Catalogne).

L’exposition défend les valeurs artistique, historique et paysagère de l’architecture industrielle et présente des exemples de réinvention dans ce domaine, tels que la conversion d’anciennes usines en musées, écoles, bibliothèques ou magasins. Un large répertoire de moyens pour traiter les interventions de réutilisation du patrimoine, allant d’interventions de grande transformation à celles de nature minimaliste, met l’accent sur le maintien du paysage industriel.

La Fundació Aigües de Manresa – Junta de la Sèquia a décidé de suspendre l’activité institutionnelle jusqu’à vendredi et adhère à la grève générale en réponse à la décision du Suprême

Cette décision entraîne le report de la conférence technique autour du Panyos "Los Panyos 1820. La première usine en Catalogne" qui devait se dérouler ce vendredi 18 au Musée de technique de Manresa. L'inauguration de l'exposition "Espaces récréatifs" a également été suspendue, qui s'est également tenue ce vendredi 18 octobre à 17h00 au Musée technique de Manresa.
Les employés de la Fundación Aigües de Manresa - Le conseil d’administration de l’Acequia adhèrent à la grève générale en réponse à la décision du Suprême et aux installations qu’il gère (la Casa de la Culla, l’InfoSèquia, le Centre de l'eau de Can Font et le Musée de la Technique de Manresa) seront fermés.
La célébration de Panyos, prévue ce week-end devant l'usine, est toujours d'actualité. Vous pouvez consulter la programmation des activités sur ce lien: http://parcdelasequia.cat/agenda/festa-dels-panyos/